Découvrir plus

Á PROPOS DE MOI

Francisco José Serrano Areosa

La première fois que j'ai été mis en contact avec un appareil photo, c'était à l'âge de 9 ans. Je me souviens encore très bien de la merveilleuse caméra super 8 que mes parents m'avaient achetée pour ma première communion. C'est avec elle que j'ai fait mes "premiers pas de réalisateur" et que je corrigeais ma mère lorsqu'elle essayait de faire des "plans" (des plans tremblottants, par ailleurs). Plus tard, à 17 ans, et sans avoir la moindre idée de la façon dont on prenait une photo correctement, j'ai acheté ce qui allait devenir mon premier appareil photo reflex : le Canon AE-1 programm avec deux objectifs (un appareil que je possède toujours mais que je n'utilise plus).

Les années ont passé et j'ai commencé à m'exercer,  sans toujours savoir très bien ce que je faisais. Je touchais un bouton par-ci, par-là, et malgré l'utilisation d'un réflex analogique, les photos sortaient moyennement bien. Malheureusement, il fut un temps (mais pas complètement), où j'ai délaissé le monde de la vidéo et de la photographie pour me consacrer à d'autres choses. Á la fin des années 90, je suis revenu à mes anciennes habitudes et j'ai acheté mon premier appareil photo numérique : un petit compact avec une résolution de 3 mégaoctets! Cet appareil, ainsi qu'un handycam que j'ai acheté plus tard, ont été mes compagnons de galère et ont servi à toutes sortes d'usages : mariages (en tant qu'invité bien sûr... mais c'est là que j'ai commencé !), sorties entre amis, réunions de famille, etc. J'ai beaucoup appris.

En 2006, j'ai envisagé d'acheter un appareil photo avec plus de "mordant", car même si le handycam était assez bon pour l'époque, il ne me donnait pas les résultats escomptés. Pendant presque 4 ans, j'ai travaillé avec un excellent JVC GY HD 110 avec lequel j'ai réalisé toutes sortes de reportages (principalement des mariages, mais aussi des spectacles et occasionnellement des courts métrages). Un jour, alors que nous tournions un court-métrage dans une villa, le directeur de la photographie nous a proposé de travailler ensemble avec sa caméra pour accélérer le tournage. Je pensais que sa caméra  serait comme la mienne, longue et lourde, avec des cassettes mini-dv. Mais alors pas du tout! Sans sourciller, il a sorti un Canon 5d de son sac à dos et a commencé à tourner des rushs. Lorsque j'ai réalisé que cet appareil, bien qu'il ne s'agissait que d'un appareil photo, offrait autant (voire plus !) d'options d'enregistrement que mon JVC et que les résultats étaient meilleurs, je n'ai pas hésité un seul instant : j'en voulais aussi un! Malheureusement, mon budget étant assez maigre, ce ne fut pas possible, et je me suis "contenté" du Canon 7d. Avec cet appareil, j'ai fait de tout : surtout des vidéos (oui, le contraire que tout le monde) mais aussi de la photographie, m'exerçant et améliorant mes connaissances dans ce domaine. En 2014, après avoir utilisé le Canon 7d pendant environ 5 ans, j'ai acheté... le 7d mark II, un appareil rapide mais qui ne m'a pas donné les résultats escomptés. Au début de 2015, j'ai viré de bord, et j'ai commencé à travailler avec Nikon. Si vous voulez en savoir plus sur le matériel que j'utilise, je vous invite à visiter mon blog.



En tant que photographe, j'essaie toujours de faire ressortir le meilleur de chacun. Il n'est parfois pas facile d'y parvenir, car tout le monde n'est pas un modèle. Mais avec de la patience, du dévouement et de la persévérance, assaisonnés de beaucoup de passion, vous pouvez obtenir des résultats étonnants.

Pour ce qui est de la vidéo, j'élabore presque toujours un petit storyboard pour illustrer ce que veut le client ,et je le transforme en un script technique pour en tirer le meilleur parti au moment du tournage. Je suis méticuleux et je soigne les détails (lumières, plans, direction des acteurs quand il y en a) pour éviter les problèmes en post-production.

Pour recevoir des renseignements supplémentaires, n'hésitez pas à remplir le formulaire de contact.

Francisco José Serrano Areosa

Calle Monturiol 50 7B

08191 Rubí - Barcelona (Espagne)

Tel: + 0034 635 63 97 08

franserpro@gmail.com